Pascal Mouisset

So much I want to say (d’après Mona Hatoum), huile sur toile, 30 x 40 cm, 2017.


pascalmouisset.com

Pascal Mouisset vit et travaille à Paris. Né en 1977 et diplômé de l’Université Toulouse Jean-Jaurès, il construit des des dispositifs singuliers, entre peinture et installation. Dans des projets régulièrement collaboratifs où peuvent s’articuler peinture, vidéo, photographie… l’objet peint réfute chez lui son autonomie. Volontiers conceptuelle, sa peinture cultive le goût du déplacement et de l’oscillation, celui des marges également, et s’efforce de convoquer autant que possible des attitudes non-autoritaires.

Depuis 2017, son travail est présenté dans plusieurs tiers-lieux parisiens (à L’Openbach, au 6b, à La Pépite…) et plus récemment dans le cadre de la 72e édition du prix Jeune Création. Il sera en résidence à La Cabane Georgina (Marseille) en 2023.

░¦ Cette toile de petit format s’inscrit dans une série de citations amorcée par Pascal Mouisset en 2015 : d’après François Morellet, Camille Henrot, Eric Morgenstern, Miroslav Tichý … autant d’imageries contemporaines avec lesquelles il dialogue à distance.

Pour Voci Umane, c’est du travail de Mona Hatoum qu’il se fait le relais, et plus spécifiquement son œuvre So much I want to say de 1983 : vidéo d’une performance dans laquelle l’artiste d’origine palestinienne apparaît bâillonnée par une main d’homme, sa parole empêchée, alors même que nous l’entendons répéter inlassablement ce « il y a tant de choses que je veux dire » qui donne son titre à la pièce. Et Pascal Mouisset de se faire ainsi, pour un temps, le fragile passeur de cette figure critique, parole en attente de libération.


Crédit : photos. G-Belveze | Tenderfluid #VociUmane