Pernelle Gaufillet Ventura

Formation, Physarum Polycephalum,
boîtes de Petri, 2021.


Pernelle Gaufillet Ventura mène depuis plusieurs années un projet d’expérimentation autour du Physarum Polycephalum, plus communément appelé “blob”, une forme de vie mystérieuse, ni végétal, ni animal, ni champignon, et douée d’intelligence et de mémoire. Après une première phase appelée Acclimatation, durant laquelle l’artiste a appris à cultiver le blob et à observer ses nombreux comportements, elle présente ici Formation. Fruit de plusieurs mois de cohabitation, ce travail vise à étudier les liens que développe Physarum Polycephalum avec son environnement. En s’appuyant sur “l’instinct” du blob qui cherche à se nourrir le plus simplement et rapidement possible, l’artiste met en place un développement de réseaux.

Des points de nourriture disséminés sur de la mousse permettent d’établir un réseau veineux, stable et robuste, pour acheminer et distribuer sa nourriture.
Selon leur degré d’utilité, les branches se renforcent ou s’affaiblissent et la structure du réseau, adaptée au blob,
se déploie sur la surface. L’œuvre fait écho aux recherches menées par des scientifiques dans l’amélioration des réseaux de transport et des flux humains dans les villes. Des algorithmes inspirés du mode de fonctionnement du blob permettent déjà l’optimisation des réseaux de communication existants.