Judith Deschamps

D’après De Visione, Voce, et Auditu de Hieronymous Fabricius, modèle 3D imprimé sur papier et liseuse, 2022.
Ravissements, installation sonore
(chœur à 6 voix), 202O.


judithdeschamps.com

Judith Deschamps engage un travail pluridisciplinaire sur ce qui relie l’humain à la technique. En empruntant des matériaux provenant du langage, du corps et des technologies numériques, elle interroge les possibilités de co-création hybrides découlant de cette relation. Ses performances, films, sculptures et installations s’intéressent à différents moments de l’histoire occidentale pour réfléchir depuis un positionnement féministe aux conceptions et usages de la technologie aujourd’hui. Les passerelles qu’elle construit entre passé et présent, et les divers éléments historiques, culturels et religieux qu’elle convoque, nous invitent à repenser le rapport que la société entretient avec le corps et ses transformations.

Formée à la Haute École des Arts du Rhin à Strasbourg en 2011 et au Royal College of Art à Londres en 2018, elle a exposé et performé dans des lieux comme le Centre Pompidou, le Musée d’Art et d’Histoire du Judaïsme, De Appel à Amsterdam, le Casino Luxembourg ou le FRAC Grand Large de Dunkerque.

Elle a fait récemment partie du programme de résidence en recherche artistique à l’IRCAM (équipe Analyse et Synthèse des sons).

░¦ Par l’intermédiaire de deux installations distinctes, Judith Deschamps donne à voir dans Voci Umane les figures du larynx et de la pomme d’Adam.

Dans D’après De Visione, Voce, et Auditu de Hieronymous Fabricius, dessin gravé sur verre, elle donne forme à un objet précieux, représentation à la manière des planches d’anatomie d’un organe hybride entre oreille interne et larynx. Une pièce délicate qui trouve son prolongement dans Ravissements, chœur à trois voix diffusé plus loin dans l’exposition. Portées par des corps d’âges différents, ces voix – simples respirations éprouvant la présence du larynx (le pêché d’Adam) dans leur gorge – rendent perceptibles les variations de notre appareil vocal avec le temps. Une expression sonore minimale dans laquelle le larynx devient le lieu d’une exploration et d’une ré-appropriation de nos mouvements internes.


Crédit : photos. G-Belveze | Tenderfluid #VociUmane